Un écrin d'Histoire et de merveilles


Le musée de la Visitation est un musée national. Croyant ou non, il vaut le détour ! Cet écrin renferme bien des merveilles avec environ 13.000 objets provenant de 120 monastères, du 15ème jusqu'à nos jours ! Les passionnés d'Histoire et de patrimoine ne regretteront pas le détour !


La Visitation est née d’une histoire d’amitié. Celle de François de Sales (évêques de Genève) et Jeanne de Chantal Frémyot, une jeune mère devenue veuve puis religieuse. L’amitié spirituelle sera fort, elle va pousser cette dernière à s’installer à Annecy près de François de Sales. Elle y fondra l’ordre de la Visitation de Sainte-Marie.


(Faites défiler les photos via les flèches sur les côtés au centre. Cliquez dessus pour les agrandir)


Par cette dénomination de « Visitation », François de Sales désirait que les visitandines visitent les pauvres ainsi que les malades. Seulement, les mentalités de l’époque n’étaient pas prêtes hors du diocèse d’Annecy, que les religieuses ne soient pas confinées dans leurs monastères. En 1615, un monastère de la Visitation ouvre à Lyon. Tout l’ordre resta dans la clôture. Le « caractère caché de l’enfance de Jésus » devint des fondamentaux de la vie des Visitandines.


La Visitation de Moulins voit le jour en 1616 par les religieuses venues d’Annecy. Elle a été construite dans le centre historique du vieux Moulins. C’est ici que Sainte Jeanne de Chantal y mourut en 1641. Les visitandines dispersées en 1792 n’ont pu racheter le monastère, vendue comme bien national. Nous sommes en effet en plein tourmente de la Révolution Française. Leur communauté s’est reconstituée à Nevers. Monseigneur de Dreux Brézé était évêque historique bien connu de notre localité, nous lui devons plusieurs édifices religieux. Huit visitandines du premier monastère de Paris fondèrent une nouvelle communauté et construisit le monastère actuel.


(Faites défiler les photos via les flèches sur les côtés au centre. Cliquez dessus pour les agrandir)


L’ordre de la Visitation abrite environ 13.000 objets du 15ème jusqu’à nos jours comme je l'ai dit en introduction. Parmi ces objets, des soieries, broderies et objets précieux. Nous découvrons l’étendue de leurs talents, mêlant des œuvres faites en papiers roulés et/ou mêlant le tissu, des fils de cannetilles et autres fils (argent, or, etc.). Les religieuses transmettaient leurs savoir-faire. De nos jours, ce savoir-faire est affaiblit. Crise de vocation oblige, il y a de moins en moins de religieuses. Ces créations sont réalisées avec énormément de minutie, de patience et de dextérité.


(Faites défiler les photos via les flèches sur les côtés au centre. Cliquez dessus pour les agrandir)


Une vitrine est consacrée à la prochaine exposition temporaire prévue en octobre à l'Hôtel Demoret. Nous y reviendrons à la fin de ce billet.


(Faites défiler les photos via les flèches sur les côtés au centre. Cliquez dessus pour les agrandir)


Elles n’avaient que deux « récréations » par jour où elles pouvaient jouer à des jeux de société par exemple. Autre exemple, vivant en autarcie, elles jardinaient pour se nourrir.


(Faites défiler les photos via les flèches sur les côtés au centre. Cliquez dessus pour les agrandir)


Rien ne se perd, tout de récupère. Dans un placard refermant des tiroirs, se cachent un morceau de tissu bien particulier. Un autre provient… de la robe de fiançailles de Marie-Antoinette ! Exposée aux Tuileries en 1830, elle a été rachetée par les Visitandines pour la transformer en… En fait je vous laisse la surprise ici encore ! Vous saurez juste que c’était en cadeau pour une personne bien particulière.


(Faites défiler les photos via les flèches sur les côtés au centre. Cliquez dessus pour les agrandir)


En sous-sol, vous pourrez voir la salle des coffres ! Ici encore, rien ne se perd ! Les bagues des femmes devenues religieuses sont intégrés à des objets. Sur un plateau, une boule à savon et à éponge deviennent un brûle-parfum. J'évoquais précédemment Marie-Antoinette, sa fille, la duchesse d'Angoulême, l'unique survivante de la famille royale, est présente via un calice ! Il y a même l'année épiscopal de l'abbé Pierre !


C'est l'occasion de redécouvrir l'Histoire de la France et de ses illustres personnages.


(Faites défiler les photos via les flèches sur les côtés au centre. Cliquez dessus pour les agrandir)


Arrêtons-nous ici. Je vous laisse découvrir par vous-même toutes les autres surprises !


Au passage, il y a deux musées de la visitation. Celui que nous venons de voir est consacré à une exposition permanente sur l'ordre de la visitation. Gardez bien votre ticket d'entrée, il vous resservira pour visiter gratuitement le second musée !


En effet, ne loupez pas, dès octobre, "Papiers, plumes & pinceaux" qui débutera en octobre au musée de la visitation situé quant à lui, au centre-ville, à l'hôtel Demoret (83 rue d'Allier à Moulins) ! L'un des billets de ce blog, sera consacré à cette exposition !


Pour ne pas louper les prochaines entrées et donc cette prochaine visite, n'hésitez à vous abonner dans la barre ci-dessus (c'est gratuit) !



Pratique :


Musée de la Visitation – Musée permanent

Adresse : 4 place de l’Ancien Palais à Moulins.

Ouverture du lundi au samedi de 10h à 12h et de 14h à 18h.

Tél. au 04.70.44.39.03

Site web : https://www.musee-visitation.eu/?module=contents&idrec=117

Pour en savoir plus sur l’ordre des Visitandines : http://www.la-visitation.org/


Tarifs


Offre découverte : visite accompagnée dans 6 salles (durée moyenne de 35 min.)

  • Tarif normal de 7 €

  • Tarif réduite de 4 €


Offre privilège : visite commentée de 9 salles et réserves textiles (durée moyenne de 1h15)

  • Tarif normal de 10 €

  • Tarif groupe de 30 € + 4 € par personnes


Entrée gratuite pour les enfants de moins de 12 ans.

Les Pass Allen et City Pass n’ouvrent aucun droit à la visite Privilège.


Le billet d´entrée à l´exposition permanente donne accès gratuitement aux expositions temporaires.


Le billet d´entrée à l´exposition permanente donne accès gratuitement aux expositions temporaires.


Le billet d´entrée à l´exposition permanente donne accès gratuitement aux expositions temporaires;


...........................................................................................................................................................................................


Musée de la Visitation – Musée temporaire

Hôtel Demoret – Espace Patrimoine 83, rue d´Allier   –  03000 MOULINS

Ouvert du mardi au samedi de 10h à 12h et de 14h à 18h Le dimanche et les jours fériés de 15h à 18h

Tél. : 04.70.48.01.36


Offre Découverte:

  • Visite libre avec audio guide gratuit

  • Tarif unique : 4 € / personne


Offre Privilège:

  • Visite conférence sur réservation

  • Individuels, groupes et scolaires: Forfait de 30€ + 4€/personne (jusqu´à 25 personnes)


Le billet d´entrée à l´exposition temporaire, permet de visiter l´exposition autant de fois qu´on le souhaite. Il donne aussi accès à tarif réduit à l´exposition permanente (musée) Entrée gratuite pour les enfants de moins de 12 ans








140 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout