Le musée du bâtiment vaut son pesant


Le musée du bâtiment consacre jusqu'au 28 septembre, une exposition consacrée aux poids : 2 poids 2 mesures. Oui je sais, ça à l'air banal comme ça et pourtant les mesures ont une longue histoire derrière elles. Nous nous en servons pourtant tous les jours.


Regardez toutes ces balances ! Il y a de quoi évoquer des tas de souvenirs. Tiens un banc d'école avec une carte de toutes les mesures, ça remonte toutes ces choses ! Un bars, je prendrais bien un verre, il fait chaud, zut ! Non ce n'est pas un vrai bar, dommage... Vous verrez que les mesures aussi bien que les poids sont plus courants qu'on ne le pense. Reste que ce qui est la mesure des mots, il n'existe pas de balance hormis notre bon sens et la façon dans la ou les personnes en face le prend, il y a deux poids deux mesures le plus souvent.



Tréve de bavardages, reprenons !


Pour les premières mesures, il faut remonter aux premières civilisations. En Mésopotamie chez les Sumériens. Ils se basent sur le corps : la coudée, le doigt et le pied.


Dans l’Égypte ancienne, la coudée royale dite de Maya ou grande coudée est de 28 doigts = 52,36 cm. Le pied royal vaut 29.94 cm. Ces mesure servaient pour la construction des pyramides.

En Égypte ancienne, la pesée du cœur, pour le jugement de l'âme du défunt. Celui-ci est face à l'accusateur divin, jugé à la plume de Maât la déesse de la vérité et de la justice. Le mort doit rendre compte à Osiris de ses actions et de sa manière de vivre sur Terre.


Dans les mythologies, les mesures sont présentes ! Exemple avec Thémis la déesse de la justice. En Égypte ancienne, la pesée du cœur, pour le jugement de l'âme du défunt. Celui-ci est face à l'accusateur divin, jugé à la plume de Maât la déesse de la vérité et de la justice. Le mort doit rendre compte à Osiris de ses actions et de sa manière de vivre sur Terre.i et de l'équité dans la mythologie grecque avec sa balance qui pèse les arguments des parties adverses.


En parlant de justice, les autorités de l'Antiquité réglementent la surveillance du pesage et du mesurage afin de s"assurer de l’honnêteté des ventes.


Au Moyen*Âge, ce sacré Charlemagne organise et réforme. Des mesures uniformes et les étalons reproduits sur l'ensemble du territoire. Il unifie les poids et réforme la monnaie avec une livre = 13 onces = 20 sous = 240 deniers.


Philippe Auguste remplace la livre par le marc :

un marc = 8 onces

L'once = 8 gros

Le dernier = 24 grains.


Le roi percevait un impôt sur les marchandises pesées sous les halles grâce à un droit domanial appelée droit de pesage : le droit de "Poids le Roy".


Les seigneurs suzerains créent des mesures plus grandes ou plus petites que le prototype. Plusieurs rois tentent d'unifier les mesures, Philippe IV et V, Louis XI, François 1er, Henri II, sans vrais succès. Charles le Téméraire en 1467 crée des peseurs publics de monnaies chargés de renseigner gratuitement sur le poids es espèces.



Nous voici à la Renaissance. Gabriel Mouton, mathématicien, en 1670 a proposé un étalon universel de longueur basée sur la dimension du globe terrestre, soit, le millionième partie d'un quart de méridien terrestre.


Léonard de Vinci avec son Vitruve enre en scène. Vitruve, architecte ingénieur romain dans un traité d'architecture antique en -15 avant J.*C. dit que la Nature a distribué les mesures du corps humain comme suit qu'il utilise dans ses constructions :

4 doigts font une paume

4 paumes font un pied

6 paumes font un coude

4 coudes font la hauteur d'un homme

4 coudes font un double pas

24 paumes font un homme

Léonard de Vinci dessine cet homme de Vitruve en 1490. Sa représentation des proportions idéales du corps humain inscrit dans un cercle et d'un carré.



La Révolution française mettra fin aux pieds. Un siècle après l'esprit des lumières, l'Académle des sciences propose de nouvelles unités. Un mètre pour les longueurs et l'are pour les surfaces.


Au 17ème et 18ème siècles, des inventions voient le jour. En 1669 Gilles Person inventa une balance à 2 plateaux placés au dessus du fléau. En 1680, Bardonneau maître-balancier à Limoges, inventa une bala,ce sans poids pour les monnaies. En 1741, John Waytt imagine un levier compensé et donc la bascule puis le pont bascule. Lavoisier (1743-1794) perfectionne la balance et les principes de pesage et conçoit une balance sensible au milligramme, le trébuchet qu'il introduit dans les laboratoires de chimie.


Puis encore plus tard, le système métrique est introduit dans l'école avec le compendium métrique, un "kit" du système métrique pour la salle de cours élémentaire.



Le poids est à la base des échanges du commerce. Au 20ème siècle, les commerçants utilisent les balances Roberval et Béranger et la balance semi-automatique apparue à la fin du 19ème siècle. L'électronique apporte de nouvelles balances affichant ou imprimant directement la masse et calculant souvent le prix correspondant.


Le pouce est toujours en vigueur de nos jours en Angleterre et aux États-Unis. C'est la dimension de nos écrans, la résolution des imprimantes et scanners et la largeur des disquettes.


J'allais oublier ! N'oublions pas, une autre mesure : la vitesse !



Et voilà, pour ce qui est des définitions, de la différence entre poids et masse, de l'évolution des mesures, il faudra aller sur place. Je vous laisse quelques surprises.



Une autre exposition permanente est consacrée aux métiers du bâtiment. Voir le billet consacré dans un billet précédant ici : La Mémoire des métiers du bâtiments




Pratique :


18 rue du Pont Ginguet à Moulins. Ouvert du vendredi au dimanche de 14h à 18h. Tél. au 04.70.34.23.69. Site web : http://musee-batiment.planet-allier.com/pages/48achomepag.html

Facebook : @Mu Bat

Chaîne YouTube @ musee du batiment, ici : https://www.youtube.com/channel/UCy4w9_69Vs18OWnOfArk6AA/featured


Le musée organise des ateliers pour les enfants, renseignements auprès du musée.


Un catalogue de l'exposition temporaire 2 poids 2 mesures est disponible à la boutique du musée pour 10 € .


Tarif normal: 3,50€

Tarif réduit: 2€ pour étudiants, scolaires, demandeurs d’emploi, groupe de plus de 10 personnes, ou détenteur d’une carte partenaire (CEZAM, Bourbonrama, pass’Allen, guide du routard, petit futé, ...).



#alliertourisme#alliertourisme #myauvergne#myauvergne #allier#allier #suivezyeuxreveurs03#suivezyeuxreveurs03 #lesyeuxreveursdubourbonnais#lesyeuxreveursdubourbonnais #FierAllier#FierAllier # cm.AmbassadeurAllier#AmbassadeurAllier #museedubatiment #mubat #moulins

117 vues

© 2023 by Name of Site. Proudly created with Wix.com

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now