Ivresse et flâneries d'une journée à Saint-Pourçain-sur-Sioule


Les Ambassadeurs de l'Allier sont partis samedi 22 septembre à la découverte des vignobles de Saint-Pourçain-sur-Sioule. Au programme, visite des caves de l'Unions des vignerons de Saint-Pourçain et découverte des vignobles de Bérioles à Cesset.


Personnellement, je ne consomme pas d'alcool. Je ne le supporte pas trop, celui-ci me donne l'envie de dormir... Malgré le passage sur les dégustations de vins, ensuite j'ai joué le jeu, pas une seule envie de dormir à l'horizon ! Des découvertes gustatives qui ont fait plaisir tout de même. Trop curieuse, je me suis inscrite. Et puis zut ! J'ai envie de revoir mes petits camarades et voir ce coin du bourbonnais tant ont me vante la beauté des paysages ! Je n'ai pas été déçue du voyage !



D'abord, rappelons que l'abus d'alcool est dangereux pour la santé, à consommer avec modération !


Pas de publicité sur les bouteilles, désolée... Je vous propose donc de nous arrêter sur l'historique du vignoble de Saint-Pourçain, des descriptifs des balades dans le domaine des Bérioles dans les vignes sans oublier bien sûr, d'explorer le côté cave du sujet !


L'historique du vignoble de Saint-Pourçain


Le vignoble de Saint-Pourçain est l'un des plus vieux de France. Ses origines phéniciennes relèvent des légendes, quant à celles gallo-romaines, elles font encore débats de nos jours. Le vin de Saint-Pourçain était l'un des plus aimés au haut Moyen-Âge. Les moines Bénédictins de Saint-Pourçain jouent un rôle assez important dans son expansion. Au 13ème siècle, il avait pris place sur les tables les plus prestigieuses, le vin est servit durant les fêtes données par le roi Saint-Louis à Saumur en 1241, il est bu durant le Sacre de Philippe de Valois en 1328, le papa Clément VI le fait parvenir à Avignon. Il est par la suite délaissé au 16ème siècle, il faudra attendre Henri IV pourqu'il redevienne un vin royal. Jusqu'au 18ème siècle, il est acheminé en Île-de-France par voie fluviale, lui épargnant la concurrence des vignobles méridionaux. L'amélioration des voies routières, le développement du chemin de fer ont conduits le vin de Saint-Pourçain sur un nouveau déclin. Entre 1893 et 1896, le "phylloxéra" alias "la bête ravageuse" achève le vignoble en dévastant ses plus belles parcelles et bien entendu les exploitants vers la faillite. Décidément, le vin de Saint-Pourçain est maudit...


Maudit ? Que nenni ! Au 19ème siècle, le vignoble renaît de ses cendres en se reconstruisant jusqu'à 1980 et 1990. En 1951, l'obtention du label VDQS lui donne sa première revanche. Il est finalement classé le 28 mai 2009 en Appellation d'Origine Contrôlée.


La visite de la Cave de l'Union des Vignerons de Saint-Pourçain nous a beaucoup appris sur les vignobles. Celle-ci ouvre en 1952. Les 2/3 de la mise en marché des vins AOC Saint-Pourçain sont issues de sa production. Ce qui lui confère le leadership de l'appellation Saint-Pourçain. L’aire d’appellation des vins de Saint-Pourçain couvre une superficie totale de 600 ha de coteaux orientés sud-est.



Il y a une superficie totale de 800 hectares sur 19 communes et 640 hectares plantées ! Côte nord-est, le sol est en sable et gravier, en centre et sud il est argilo-calcaire et à l'ouest granitique. Gamay, Pinot noir, Chardonnay et Tressallier sont les cépages dominants. Les vins rouges, rosés e blanc y sont produits. Au niveau des productions, cela fait 30 000 hl soit 7 000 hl de blancs, 5 000 hl de rosés et 18 000 hl de rouges.


La visite des caves de l'Union nous aura tout appris des productions, des analyses, des élevages en fûts, les cépages, les terroirs, la fabrication des vins, les cahiers des charges, n'ont plus de secrets pour nous. Afin de ne pas faire un post trop long, je vous invite sur le site de la Cave de l'Union des Vignerons, le lien se trouve ci-dessous dans la rubrique pratique. Vous y trouverez également la boutique pour les amateurs de vins.


Qui dit vins de Saint-Pourçain dit... La Ficelle® ! Nous avons pu découvrir les créations des dessinateurs qui se sont succédé, l'occasion aussi d'un hommage pour ceux malheureusement disparus dans les circonstances dramatiques, victime du terrorisme.


La Ficelle®, d'où ça vient ? C'est la Confrérie des Compagnons de La Ficelle® qui répond à la question :


" Cette confrérie perpétue la tradition du tavernier, Sieur Gaultier de Saint-Pourçain au 15ème siècle.

En l’an 1487, Sieur Gaultier, tavernier à Saint-Pourçain, servait le vin de Saint-Pourçain dans des pichets en terre et en étain. Dans son estaminet enfumé et fort sombre, après plusieurs lampées, il devenait difficile, voire impossible de savoir ce qui avait été vraiment consommé. S’en suivaient des discussions interminables où chacun évaluait, à sa manière, la quantité servie. Las de ces palabres avinées et pour y mettre un terme, il eut l’idée de plonger un bout de ficelle dans les pichets, en faisant un nœud correspondant aux mesures de l’époque, la demie et la pinte.


C'est en 1987 que la première bouteille de Ficelle® de Saint-Pourçain vit le jour sous les coups de crayon du meilleur ouvrier de France, Joël Roche. Durant cette année de lancement et de réflexions, de nombreuses idées ont germées dans la tête des vignerons de Saint-Pourçain. L'année suivante, en décembre 1988 la Confrérie des Compagnons de la Ficelle® de Saint-Pourçain voit le jour grâce au Président de l'époque Jean Berthon, c'est également l'année ou PIEM dessine la bouteille, il se prend d'amitié pour ces vignerons sans prétention ni complexe, (joyeuse bande de défenseur du vin de Saint-Pourçain).


Cela fait maintenant plus de 30 ans que l’on fête la sortie de La Ficelle® le premier samedi du mois de décembre à Saint-Pourçain."



Les cinq routes oenotouristiques à travers le domaine des Bérioles


Le domaine des Bérioles, c'est une histoire de famille, celle des Teissèdre. Olivier, clermontois, acquière le domaine en 1976. Situé à Cesset, la culture est d'abord dédiée à celle des céréales. En 1989, Odile (son épouse), agronome décide de diversifier le domaine. Ils deviennent les propriétaires du "clos des Bérioles" (si quelqu'un sait d'où vient "Bérioles", ils voudraient bien connaître la réponse). Ils plantent 9 000 premiers ceps de vigne. Durant 22 ans, ils développeront la viticulture qui atteindra 8 ha de vigne. En 2011, leur fils Jean, rejoindra le domaine familial. C'est pour la suite, c'est une magnifique grande aventure ! "Seul on va plus vite, en famille, on va plus loin !" dixit un proverbe africain. Je vous laisse, la découvrir sur leur site web.



Cette année, en 2018, ils créent une initiative originale,  "les balades des Bérioles" où l'ont peut découvrir les routes oenotouristiques : les clés du vignoble, la Panière, la Oulch, la Chabane et la Portianus. A noter qu'une application est disponible, l'idéal pour en savoir plus durant sa balade mais également pour se guider et ne pas se perdre. Vous pouvez effectuer les balades à pied, à VTT, à cheval, en Méhari ou en paramoteur si vous aimez les vues en altitude au dessus des vignobles !


Les clés des vignobles : est un circuit de 3,5 km (environ une heure) idéal pour une balade non prévue en pleine nature sur le thème de la viticulture.


La Panière : est un circuit de 14,8 km (4h-4h30) entre la forêt et le bocage, à la découverte du patrimoine et de la gastronomie.


La Oulch : est une circuit de 11 km (3h-3h30) où vous traverserez le vignoble ainsi que la majorité des points d’intérêts l'entourant, la viticulture, le patrimoine et son histoire.


La Chabane : vous partirez à la découverte de la "vie de la vigne", de sa plantation jusqu'aux vendanges.


La Portianus : est un itinéraire bourbonnais à faire en voiture de village en vignoble avec des haltes au gré de ses envies voire... de sa gourmandise.


Nous avons pu suivre l'un de ces balades à pied où nous sommes devenus incollables sur la viticulture, les vendanges et où nous avons laissés parfois libre court à notre gourmandise ! Les paysages sont magnifiques, un vrai plaisir des yeux à faire et à refaire ! Entre nous, un baptême de l'air le tente bien pour découvrir les vignobles ainsi que Saint-Pourçain-sur-Sioule et ses environs !


Je vous laisse ici en vous laissant savourer des photos de cette balade !




Pratique :


Présentations avec vidéos et informations sur Allier Tourisme :

Les vins de Saint-Pourçain


La Cave de l'Union des vignerons de Saint-Pourçain-sur-Sioule : Site web par ici

Page Facebook : @vinsaintpourcain - Twitter : @SAINTPOURCAIN

Instagram : @cavedesaintpourain - Google + : cave de l'union des vignerons

Chaîne YouTube : Cave de l'union des vignerons de Saint-Pourçain


Pour les balades en Bérioles, rendez-vous sur l'application par ici : Balades en Bérioles et le dossier de presse sur ces balades

Page Facebook du domaine des Bérioles : @Domaine des Bérioles


#alliertourisme #myauvergne #allier #suivezyeuxreveurs03 #lesyeuxreveursdubourbonnais #FierAllier #AmbassadeurAllier.

147 vues1 commentaire

Posts récents

Voir tout